Pull it : Pull it / Welcome to Brixton

Comme je l’ai écrit précédemment, Honey Salvadori est une de mes photographes favorites et depuis presque 4 ans, je la suis quotidiennement sur Instagram. Son univers me touche particulièrement car elle travaille presque exclusivement le portrait et les scènes de vie sur un ton engagé, sensible, intimiste et ironique, ce qui, à mes yeux, fait la particularité de ses photos.

Son livre Pull it : Pull it, sorti début septembre, est une succession de photos et d’histoires à propos de Brixton, fameux quartier de Londres d’où elle est originaire. Elle nous offre un précieux témoignage qui débute en 1981, au lendemain des émeutes. Mais comme elle le précise dés les premières pages, il ne s’agit pas d’un livre à propos des émeutes en elles-mêmes mais d’un regard (sans concession mais avec compassion) sur ses habitants, la difficile reconstruction d’une ville, la recherche d’un équilibre entre précarité, créativité, réinvention et tradition.

Illustré par ses superbes photos d’archives, ce livre nous fait découvrir un quartier mythique de l’intérieur à travers l’objectif et les mots d’une photographe exceptionnelle.

“Tout ce que j’ai, c’est une voix” W.H. Auden

Son livre est disponible ici.

As I mentioned before, Honey Salvadori is one of my favorite photographers. I follow her daily on Instagram for almost 4 years. Her artistic world is  particularly moving to me because she  works principally on portrait and scenes of daily life through her personal, original and committed touch. What makes the particularity of her pictures, in my opinion, is the intimate atmosphere.

Her book, Pull it : Pull it came out early September. It offers a series of photos and stories about Brixton, the famous London district where she is from. She gives us a valuable testimony of the life in Brixton in the wake of the riots in 1981. But she is very clear early on in the book, the story is not about the riots : she proposes uncompromising and delicate pictures about Brixton’s citizens, the difficulty of a moral and a material reconstruction of the district and  the search for a balance between insecurity, creativity, reinvention and tradition.

Illustrated with her amazing archival pictures, this book reveals an inspiring view of  a mythical area of London through the lens and words of an exceptional photographer.

“All I have is a voice”. W.H. Auden
Her book is available here.

 

Advertisements